Quand on parle de progression en course à pied, il faut déjà savoir de quelle spécialité on parle. On peut en effet progresser en trail running et constater une régression en course sur route. Je suis bien placé pour savoir qu'avoir de bonnes sensations sur 5000 m c'est automatiquement un danger pour les plus longues distances. Progresser c'est diminuer sa dépense énergétique sur une distance donnée. C'est pour cela qu'il faut pour un certains temps se fixer des buts sur une distance et utiliser les autres pour progresser.

 

Le long terme : Il ne faut pas raisonner sur un trimestre où deux mais bien sur deux saisons à minima. Pourquoi aussi longtemps ? pour respecter un des piliers de l'entraînement : la progressivité. Comme à l'image du marathon où la patience en course est primordiale le jour J, une saison se gère avec patience, en augmentant les charges progressivement pour éviter tout pépin physique. Pour y parvenir il faut une planification, ce qui impose une organisation, c'est là que le coach running entre en jeu.

 

Le plaisir : Le coach apprécie le coureur qui se prend au jeu, qui veut se confronter à ses limites, toutefois il doit penser à garder la notion de plaisir. La progression finale est le fil rouge de la saison certes, mais il faut savoir se faire plaisir et sortir des sentiers battus. Au coach de vous rappeler que vous ne devez pas non plus vous éparpiller de trop. C'est dans ce cadre que l'année passe à vitesse grand V et que vous prendrez du plaisir tout en progressant.

Entraînement et stage.

Running

Trail Running

Préparation Physique

Perte de poids